Privatisation, partenariat public-privé, compteurs d’eau

eau à vendre

 

Une exigence: dire « NON» à la marchandisation de l’eau

Sur la gestion des ressources en eau (aménagement des cours d’eau, distribution et assainissement), deux conceptions s’affrontent traditionnellement:

  • La première tend à considérer l’eau comme un «besoin» auquel le marché peut répondre: dans ce cas le secteur privé acquiert la responsabilité et le droit d’approvisionner l’humanité en eau sur une base lucrative. L’eau est considérée comme un bien économique. La priorité n’est plus, dès lors, de répondre à un besoin, mais d’être rentable.
  • La seconde tend à proclamer l’accès à l’eau comme un « droit fondamental ». Depuis plusieurs décennies des centaines d’ONG et des millions de citoyens  militent à travers le monde pour que tous les habitants de la planète puissent bénéficier d’un accès à l’eau sur une base non lucrative

Depuis les années 1990, sous l’influence des politiques néolibérales, la tendance est de considérer l’eau comme un bien économique privatisable pour en faire une source de profit. Plutôt qu’une gestion publique de la ressource, un nouveau credo est apparu, les Partenariats Public-Privé (PPP).

Plusieurs entreprises ont en effet saisi à quel point le marché d’approvisionnement mondial de l’eau était porteur, et elles ont progressivement réussi à imposer l’idée de l’eau comme marchandise, aidées par le soutien des plusieurs organisations internationales où la vision dominante est celle du modèle économique de libre-échange et du tout marché (OMC, Banque Mondiale, Fonds monétaire international). L’argument utilisé est toujours le même : la privatisation des réseaux d’approvisionnement d’eau garantit un service aux usagers plus efficace par une rationalisation du système dans son ensemble. Or, beaucoup de collectivités qui avaient franchi le pas de la privatisation l’ont regretté : le prix de l’eau a augmenté et la qualité des services n’était pas au rendez-vous. Pour maximiser leurs profits,  les entreprises privées limitent les investissements et l’entretien des infrastructures

Deux multinationales françaises, Véolia (Vivendi) et Suez, dominent le marché mondial : elles possèdent ou contrôlent des entreprises de distribution d’eau dans plus de 130 pays sur cinq continents et se partagent près de 70% du marché. À chaque fois, un contrat de concession est signé entre la puissance publique et l’entreprise qui a remporté le marché, contrat par lequel l’Etat fixe les conditions d’exploitation de la ressource.

Faut-il laisser prospérer ces nouveaux «barons de l’eau» qui exercent leurs activités dans un but lucratif? L’État doit-il jouer un rôle de «simple régulateur». Face à ces géants, qui peut affirmer que les États auront toujours le dernier mot?  De manière naturelle, plus ces multinationales grossiront, moins il sera possible pour les États d’imposer leurs vues. Les sommes en jeu seront tellement considérables qu’il faudra faire face à l’opposition de ces opérateurs privés devenus des quasis maîtres du jeu. Rien qu’à l’heure actuelle, l’influence de ces entreprises est considérable dans le jeu politique et dans l’élaboration d’une politique mondiale de l’eau.

Pour la Coalition Eau Secours!, le service de l’eau est essentiel à la vie et doit rester un service public. Il faut s’opposer à toute forme de privatisation des infrastructures d’eau. Avec l’air, l’eau est  la seule ressource naturelle indispensable à la survie des espèces vivantes. L’homme ne pourra jamais s’en passer. Elle présente une grande importance au plan social, culturel, religieux et affectif et occupe une place primordiale dans chaque société. Source de vie, elle mérite un statut particulier. Sa soumission aux seules lois du marché aurait de graves conséquences sociales.

L’eau n’est pas une marchandise, il faut le crier haut et fort.

[toggle type= »white » title= »Position d’Eau Secours! » active= » »]

Commentaires d’Eau Secours! sur le rapport du comité de suivi du projet d’optimisation du réseau d’eau potable de la Ville de Montréal 17 novembre 2011

« L’eau est un bien commun qui doit être géré bien au-delà des intérêts privés »: Mémoire d’Eau Secours! présenté à la Commission parlementaire de l’aménagement du territoire sur le projet de loi 62 -22 mars 2005

Argumentaire d’Eau Secours! sur la tarification de l’eau:  La maladie des compteurs d’eau-06 juillet 2003

La tarification de l’eau: Une mauvaise solution à de faux problèmes. Par Eau Secours!, la TROVEP et l’AQCME

[/toggle] [toggle type= »white » title= »Communiqués de Presse » active= » »]

Communiqué: Eau Secours! demande à la Ville de Thetford Mines de conserver la gestion publique de l’eau 14 septembre 2012

Communiqué: La Coalition Eau Secours! demande à la Ville de Saint-Lambert de renoncer aux compteurs d’eau résidentiels 27 avril 2012

Communiqué: Eau Secours! s’oppose à l’installation de compteurs d’eau résidentiels à Saint-Lambert 23 février 2012

Communiqué: Eau Secours! commente la nouvelle stratégie de l’eau à Montréal 18 novembre 211

Communiqué: Compteurs d’eau résidentiels et exportation de l’eau? Inefficace et inéquitable 28 octobre 2010

Communiqué: Eau Secours! appuie la position de Richard Bergeron dans le dossier des compteurs d’eau ICI à Montréal 30 octobre 2009

Campagne électorale à la mairie de Montréal: Intention des candidats sur la suite des compteurs d’eau ICI13 octobre 2009

Communiqué: Enfin la lumière sur le contrat des compteurs d’eau. Eau Secours! réagit au rapport du vérificateur général ainsi qu’à la déclaration du maire de Montréal 22 septembre 2009

Communiqué: Eau Secours! réclame l’annulation pure et simple du contrat des compteurs d’eau à la Ville de Montréal 12 mai 2009

Communiqué: Compteurs d’eau à la Ville de Montréal. Eau Secours! réitère sa demande de révision du contrat 09 avril 2009

Communiqué: Yves Provost, le responsable de l’eau à la Ville de Montréal trahit la fonction publique montréalaise. Il fera dorénavant la promotion des PPP 19 décembre 2007

Communiqué: Entourloupette et/ou conflit d’intérêt. Eau Secours! demande au maire de Montréal de ne pas signer le contrat avec Génieau 13 décembre 2007

Communiqué: Reculer c’est noble. Si c’est possible pour les compteurs d’eau. Pourquoi pas pour le mont Orford? 20 avril 2006

Communiqué: Finalement, la vérité sort tout crue. Le gouvernement du Québec enfonce le clou des PPP dans la gestion de l’eau. Les firmes d’ingénierie sableront le champagne d’ici quelques jours 09 décembre 2005

Communiqué: Le ministère fédéral se trompe. Les compteurs d’eau domestiques sont: innefficaces, insensés, inéquitables et inutiles à la protection de nos réserves d’eau 07 novembre 2005

Communiqué: Privatisation par PPP sur la rivière Magpie. Encore la loi 62 à l’oeuvre 25 août 2005

Communiqué: Westmount et Côte-Saint-Luc: Privatisation de la gestion de l’eau. Les soupçons d’Eau Secours! s’avèrent 04 août 2005

Communiqué: L’eau fuit, le gaspillage continue. L’administration municipale tergiverse 14 novembre 2003

Communiqué: Campagne contre la tarification de l’eau dans les résidences montréalaises 28 octobre 2003

Communiqué: Montréal en plein délire hydrique! Des consultants spécialistes qui se donnent une marge d’erreur de 6 à 10 milliards! Bataille de chiffres à l’horizon 06 février 2003

[/toggle] [toggle type= »white » title= »Brochures » active= » »]

Brochure: Démystifier les compteurs d’eau

Dépliant: Démystifier les compteurs d’eau

Brochure: The myth of water meters

Dépliant: Les partenariats public-privé – Une supercherie pour privatiser les services publics

[/toggle] [toggle type= »white » title= »Liens et articles » active »]

Définition de la privatisation et des partenariats public-privé

Les partenariats public-privé (PPP) et les municipalités: au-delà des principes, un bref survol des pratiques par Pierre J. Hamel, INRS, Urbanisation

L’installation de compteurs d’eau à Saint Lambert : du vrai gaspillage ! par Pierre J. Hamel, INRS

Pétition des citoyens de St-Lambert: www.petitions24.net/compteurs_eau_saint-lambert_water_meters

Commentaires d’Eau Secours! sur le rapport du comité de suivi du projet d’optimisation du réseau d’eau potable de la Ville de Montréal

Campagne électorale à la mairie de Montréal: Intention des candidats sur la suite des compteurs d’eau ICI

Lettre au maire de Montréal concernant le contrat des compteurs d’eau ICI

Compteur d’eau et statistiques: Une membre d’Eau Secours! fait le test de sa propre consommation

Lettre des membres d’Eau Secours! aux députés à propos du projet de loi 62 – Loi sur les compétences municipales

Réponse du premier ministre du Québec à la lettre sur le projet de loi 62. Lettre commentée par Eau Secours!

Réponse du ministre des Affaires Municipales et des régions à la lettre sur le projet de loi 62. Lettre commentée par Eau Secours!

Synthèse des arguments contre les PPP à partir des mémoires déposés en commission parlementaire sur le projet de loi 61 concernant la Loi sur l’Agence des partenariats public-privé

Les compteurs d’eau pour mesurer la consommation résidentielle: Une très mauvaise idée. Par Gaétan Breton et Marc-Antoine Fleury

 

 

[/toggle]