Communiqué : Ensemble pour l’avenir durable du Grand Gaspé demande l’arrêt des travaux à Haldimand

Gaspé, le 6 septembre, 2016 – Ensemble pour l’avenir durable du Grand Gaspé demande à nouveau à  M. Daniel Côté, maire de Gaspé et à M. Gaétan Lelièvre, député  de leur circonscription d’exiger  l’arrêt des travaux à Haldimand,  suite au dernier communiqué de Pétrolia, émis le 2 septembre, 2016.

Suite à l’annonce de Pétrolia de vouloir utiliser la stimulation pour maximiser la rentabilité de son puits Haldimand, Ensemble pour l’avenir durable du Grand Gaspé rappelle au maire Daniel Côté et au député Gaétan Lelièvre les risques maintenant connus des opérations à l’acide accompagnées de produits cancérigènes et mutagènes, qualifées de pires que la fracturation hydraulique par des chercheurs de l’université de Los Angeles vu la teneur et la concentration des produits. Les citoyens du quartier Sandy Beach – Haldimand ont besoin d’aide ! La stimulation jugée nécessaire face à des résultats de 1200 barils depuis le 18 mai ne peut qu’augmenter les risques encourus par cet envoi massif de produits dans le sous-sol où se retrouve  la nappe phréatique qui approvisionne plus de 300 puits privés.

Le maire de Gaspé, Daniel Côté a lui-même dit en commission parlementaire le 18 août qu’il fallait élargir la définition de la fracturation car d’élargir des fractures naturelles déjà présentes comme à Haldimand; c’était de la fracturation.

De plus en plus de citoyens sont inquiets de ce qui se passe à Gaspé et ne comprennent pas le manque de détermination des élus à les protéger. Il faut  un message clair comme il se fait dans d’autres localités exprimant une position ferme contre ces projets qui mettent à risques l’eau, l’air, la santé, la baie de Gaspé et  l’économie locale.

– 30 –

Source :

Lise Chartrand, 418-368-4062

Présidente et porte-parole, Ensemble pour l’avenir durable du Grand Gaspé,