Offre de stage : Chargé-e de projet Eau embouteillée

Nous sommes à la recherche d’un-e éco-stagiaire pour la cohorte Hiver 2018 qui viendra compléter notre équipe en tant que Chargé-e de projet Eau embouteillée. Vous avez jusqu’au 29 novembre 2017 pour soumettre votre candidature.

Mission de l’organisme

La mission d’Eau Secours! est de revendiquer et de promouvoir une gestion responsable de l’eau dans une perspective de santé publique, d’équité, d’accessibilité, de défense collective des droits de la population, d’amélioration des compétences citoyennes, de développement durable et de souveraineté collective sur cette ressource vitale et stratégique.

Description du projet

Eau Secours! se préoccupe depuis plusieurs années de la commercialisation de l’eau en bouteille et des impacts environnementaux, économiques et sociaux de cette industrie. Au cours des années, Eau Secours! a développé plusieurs outils de sensibilisation et d’éducation du public sur cette problématique :

  • Rapport « La situation de l’industrie de l’eau embouteillée au Québec » (2005)
  • Rapport « Eau du robinet versus eau embouteillée: laquelle est la plus sécuritaire? Comparaison de la règlementation et des contrôles de qualité » (2006)
  • Conférence « L’eau embouteillée : savez-vous ce que vous buvez? » (2011)
  • Dépliant « La réutilisation des bouteilles d’eau » (2012)
  • Document informatif « Différents types d’eau embouteillée » (2012)
  • Document informatif « Réponses à des questions souvent posées sur l’eau embouteillée » (2012)
  • Diverses infographies d’information partagées sur les réseaux sociaux (2016)
  • Document informatif « Accès à de l’eau potable gratuite dans les lieux publics : un modèle de résolution pour les municipalités » (2016)
  • Conférence « L’eau embouteillée : par-delà l’action individuelle, le défi collectif » (2017)

Cependant, plusieurs informations contenues dans ces outils datent. Une mise à jour des données sur la consommation d’eau embouteillée au Québec est de plus en plus nécessaire. En effet, cette consommation a grandement changé dans les dernières années et il est essentiel d’avoir un portrait actuel de l’industrie de l’eau embouteillée afin de créer des outils de sensibilisation et d’éducation du public efficaces. De plus, plusieurs nouvelles dans l’actualité récente concernant des contaminants retrouvés dans l’eau publique amènent certain-e-s citoyen-ne-s à se tourner vers l’eau embouteillée. Nous croyons qu’il est nécessaire de développer des outils et du contenu informatif pour démystifier certaines croyances sur l’eau embouteillée et inciter les citoyen-ne-s à privilégier l’eau publique.

Nous croyons aussi que plusieurs municipalités et institutions collégiales et universitaires seraient intéressées à être accompagnées par Eau Secours! dans leurs démarches pour abolir la vente d’eau embouteillée sur leur territoire. En effet, depuis quelques années, certaines villes québécoises ainsi que plusieurs campus collégiaux et universitaires ont annoncé leur intention d’interdire la vente de bouteilles d’eau. Par contre, ces institutions ne savent pas toujours comment s’y prendre pour mener à terme leur projet. Grâce à son expertise et à son expérience, nous croyons qu’Eau Secours! pourrait accompagner ces municipalités et ces campus collégiaux et universitaires dans leurs démarches.

Objectifs : Dans le cadre du présent stage, le ou la stagiaire sera amené-e à atteindre quatre objectifs sur la thématique de l’eau embouteillée :

  • Dresser un portrait à jour de la situation de l’eau embouteillée au Québec.
  • Développer et mettre à jour divers outils de sensibilisation et d’éducation du public (rapports, conférences, dépliants, documents informatifs et infographies).
  • Faire la promotion de l’abolition des bouteilles d’eau sur les campus collégiaux et universitaires et leur offrir nos services d’accompagnement pour mener à terme ce projet, en collaboration avec les associations étudiantes locales, régionales et nationales.
  • Faire la promotion de l’abolition des bouteilles d’eau sur le territoire des municipalités et leur offrir nos services d’accompagnement pour mener à terme ce projet.

Description des tâches

  • Rechercher et analyser la documentation disponible dans la bibliothèque virtuelle d’Eau Secours! ainsi que tout autre document pertinent disponible au public.
  • Réaliser des entrevues avec des expert-e-s (Recyc-Québec, chercheurs et chercheuses, associations étudiantes, municipalités, etc.) pour mieux comprendre la problématique et compléter les données colligées.
  • Rédiger le portrait de l’industrie de l’eau embouteillée au Québec, version 2018, qui sera diffusé publiquement.
  • Étudier le contenu des outils de sensibilisation et d’éducation du public existants (rapports, conférences, dépliants, documents informatifs et infographies) et l’actualiser.
  • Développer de nouveaux outils de sensibilisation et d’éducation du public, en lien avec l’actualité récente.
  • Communiquer avec les associations étudiantes, les institutions d’enseignement post-secondaire et les municipalités pour évaluer leurs besoins.
  • Accompagner les associations étudiantes, les institutions d’enseignement post-secondaire et les municipalités intéressées dans l’abolition des bouteilles d’eau sur leur territoire.

Résultats attendus

  • Publication d’un rapport sur la situation actuelle de l’industrie de l’eau embouteillée au Québec.
  • Publication de nouveaux outils de sensibilisation et d’éducation du public, incluant au moins un nouveau dépliant et une nouvelle infographie sur l’eau embouteillée.
  • Développement d’une nouvelle conférence sur l’eau embouteillée.
  • Communication avec toutes les associations étudiantes collégiales et universitaires qui pourraient être intéressées par un accompagnement de la part d’Eau Secours!
  • Communication avec toutes les municipalités qui pourraient être intéressées par un accompagnement de la part d’Eau Secours!

Profil du/de la stagiaire

  • Intérêt marqué pour et implication passée et/ou actuelle dans le domaine de l’environnement et pour la cause de l’eau.
  • Excellentes capacités de recherche, analyse, synthèse, schématisation et rédaction.
  • Autonomie, esprit d’initiative, débrouillardise et sens de l’organisation.
  • Excellente qualité du français parlé et écrit.
  • Formation universitaire en environnement, administration, gestion de projet ou domaines connexes, un atout.
  • Expérience en recherche et/ou gestion de projet, un atout.

Conditions

  • Lieu de travail : Centre culture et environnement Frédéric Back au 870, avenue de Salaberry, Québec.
  • Durée du stage : Début janvier à fin mars.
  • Semaine de travail : 28 heures par semaine, du lundi au jeudi.
  • Rémunération : selon les modalités du programme Éco-stage de Katimavik.

Pour soumettre votre candidature