Conférence gratuite de Maude Barlow pour la Journée mondiale de l’eau!

Pour la Journée mondiale de l’eau, nous avons le privilège de recevoir Maude Barlow, une sommité mondiale en matière d’eau!

Vendredi 22 mars, 19h00, Salle Marie-Gérin-Lajoie, Pavillon Judith-Jasmin, UQAM, Montréal

Je m’inscris pour réserver ma place en cliquant ICI!

Maude Barlow s’entretiendra avec Alice-Anne Simard, directrice d’Eau Secours, de la lutte pour le droit humain à l’eau, des entreprises qui tentent de s’approprier l’eau et de la vendre, ainsi que de son expérience avec les communautés à travers le monde qui vivent déjà la crise mondiale de l’eau.

*** English will follow ***

À l’heure actuelle, près d’un milliard de personnes n’ont pas accès à une eau salubre et 2,5 milliards n’ont pas accès à un assainissement adéquat. Le manque d’eau potable tue plus d’enfants que toutes les formes de violence, y compris la guerre. L’ONU rapporte que la demande en eau augmentera de 55% au cours des 15 prochaines années. À ce stade, les ressources mondiales en eau ne pourront satisfaire que 60% de la demande mondiale. La crise de l’eau pourrait toucher jusqu’à 7 milliards de personnes d’ici 2075.

Dans les écoles de commerce du monde entier, les étudiant-e-s apprennent que la solution à la crise mondiale de l’eau consiste à commercialiser l’eau et à laisser le marché décider qui obtient de l’eau et comment. Le président de Nestlé et conseiller de la Banque mondiale, Peter Brabeck, a déclaré qu’il donnerait 1,5% de l’eau mondiale aux pauvres, mais permettrait au marché de gérer le reste de l’eau de la planète.

Des questions se posent alors : À qui appartient l’eau? Comment répondre à la crise mondiale de l’eau sans créer encore plus d’inégalités? L’eau est-elle un bien commun ou une marchandise? Un droit humain ou un actif privé comme des ordinateurs et des voitures? Qui déterminera qui aura accès à l’eau et qui ne l’aura pas?

Ne manquez pas cette occasion unique de célébrer la Journée mondiale de l’eau en compagnie de Maude Barlow!

***La conférence sera en français et en anglais. L’entrée est gratuite et la salle est accessible aux personnes à mobilité réduite.***

***L’entrée est gratuite, mais les places sont limitées! Nous vous conseillons de vous inscrire pour réserver votre place.***

Je m’inscris pour réserver ma place en cliquant ICI!

Biographies des conférencières :

Maude Barlow est la présidente honoraire du Conseil des Canadiens et préside le conseil d’administration de Food and Water Watch, basé à Washington. Elle siège à l’exécutif de l’Alliance mondiale pour les droits de la nature et est conseillère auprès du World Future Council basé à Hambourg. En 2008/2009, elle a exercé les fonctions de conseillère principale sur l’eau auprès du 63ème président de l’Assemblée générale des Nations Unies et a dirigé la campagne visant à faire reconnaître l’eau comme un droit humain par l’ONU. Elle est également l’auteur de dizaines de rapports et de 18 livres, dont les derniers, Blue Future: Protéger l’eau pour les humains et la planète pour toujours et Boiling Point: négligence gouvernementale, abus des entreprises et crise de l’eau au Canada. Madame Barlow a reçu quatorze doctorats honorifiques et a reçu de nombreux prix, dont le prix Right Livelihood 2005 (connu sous le nom de «Nobel Alternatif»), le prix de la bourse de la liberté culturelle 2005 de la Fondation Lannan, le prix d’excellence décerné aux prix canadiens de l’environnement 2008 , le prix de réalisations exceptionnelles en matière d’environnement organisé pour le Jour de la Terre Canada 2009, le prix Eco Hero 2009 de Planet in Focus et le prix EarthCare de 2011, la plus haute distinction internationale décernée par le Sierra Club (États-Unis).

Alice-Anne Simard est la directrice générale d’Eau Secours, un organisme à but non-lucratif fondé en 1997 dont la mission est de promouvoir la protection et la gestion responsable de l’eau dans une perspective de santé environnementale, d’équité, d’accessibilité et de défense collective des droits de la population. Détentrice d’une maîtrise en biologie et d’une maîtrise en administration des affaires (MBA), elle a également travaillé pour l’Organisation des Nations Unies (ONU) au Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique, ainsi que comme agente à la planification du développement durable, auxiliaire d’enseignement, chercheure et guide-naturaliste. Mme Simard siège aussi sur le conseil d’administration du Centre québécois du droit de l’environnement depuis 3 ans. Elle a également fondé à l’automne 2016 ULaval sans fossiles. Grâce à cette campagne étudiante, l’Université Laval est devenue la première université au Canada à prendre l’engagement formel de désinvestir totalement des énergies fossiles.

********************************************************* ENGLISH *************************************************************

For World Water Day, we have the privilege of welcoming Maude Barlow, an eminent specialist on water issues!

Friday March 22nd, 7 pm, Marie-Gérin-Lajoie Room, Judith-Jasmin Pavillon, UQAM, Montreal

I register to reserve my place by clicking HERE!

Maude Barlow will speak with Alice-Anne Simard, director of Eau Secours, on the fight for the human right to water, the companies trying to take ownership of water and sell it, as well as her experience with communities around the world who are already facing the global water crisis.

Currently almost 1 billion people have no access to clean water and 2.5 billion have no access to adequate sanitation. Lack of clean water kills more children than all forms of violence, including war. The UN reports that demand for water will increase by 55% over the next 15 years. By that time, global water resources will meet only 60% of the world’s demand. The water crisis could affect as many as 7 billion people by 2075.

In business schools across the world, students are taught that the solution to the global water crisis is to commodify water and let the market settle who gets water and how. Nestle Chairman and World Bank Advisor Peter Brabeck says that he would give 1.5 % of the world’s water to the poor but allow the market to determine the fate of the rest of the planet’s water resources.

Questions then arise: Who owns the water? How shall we address the world’s water crisis without creating even more inequalities? Is water a common good or a commodity? A human right or a private asset like computers and cars? Who shall determine who has access to water and who does not.

Do not miss this unique opportunity to celebrate World Water Day with Maude Barlow!

*** The conference will be in French and English. The entrance is free and the room is accessible to people with reduced mobility. ***

***The entrance is free, but places are limited! We advise you to register to reserve your place.***

I register to reserve my place by clicking HERE!

Biographies of the speakers:

Maude Barlow is the Honorary Chairperson of the Council of Canadians and chairs the board of Washington-based Food and Water Watch. She serves on the executive of the Global Alliance for the Rights of Nature and is a Councillor with the Hamburg-based World Future Council. In 2008/2009, she served as Senior Advisor on Water to the 63rd President of the United Nations General Assembly and was a leader in the campaign to have water recognized as a human right by the UN. She is also the author of dozens of reports, as well as 18 books, including her latest, Blue Future: Protecting Water For People And The Planet Forever and Boiling Point: Government Neglect, Corporate Abuse, and Canada’s Water Crisis. Maude Barlow is the recipient of fourteen honorary doctorates as well as many awards, including the 2005 Right Livelihood Award (known as the “Alternative Nobel”), the 2005 Lannan Foundation Cultural Freedom Fellowship Award, the Citation of Lifetime Achievement at the 2008 Canadian Environment Awards, the 2009 Earth Day Canada Outstanding Environmental Achievement Award, the 2009 Planet in Focus Eco Hero Award, and the 2011 EarthCare Award, the highest international honour of the Sierra Club (US).

Alice-Anne Simard is the executive director of Eau Secours, a non-profit organization founded in 1997 whose mission is to promote the protection and responsible management of water from the perspective of environmental health, equity, accessibility and collective defense of the rights of the population. Holder of a Master’s degree in Biology and a Master of Business Administration (MBA), she also worked for the United Nations (UN) at the Secretariat of the Convention on Biological Diversity, as well as a sustainable development officer, teaching assistant, researcher and naturalist. Ms. Simard has also been on the board of directors of the Quebec Environmental Law Center for three years. She also founded in fall 2016 ULaval without fossils. Thanks to this student campaign, Laval University has become the first university in Canada to make a formal commitment to completely divest from fossil fuels.