Mémoire d’Eau Secours sur l’écofiscalité en matière d’eau dans le cadre des consultations pré-budgétaires de la Ville de Montréal

Eau Secours a présenté un mémoire sur l’écofiscalité en matière d’eau dans le cadre des consultations pré-budgétaires de la Ville de Montréal.

Il est vrai qu’il faut s’attaquer immédiatement au déficit d’investissement dans les infrastructures d’eau estimé à 3,5 G$. Les investissements insuffisants dans ces infrastructures expliquent en partie pourquoi le taux de fuites dans le réseau est encore si élevé à Montréal. Nous sommes d’accord avec l’introduction progressive de mesures écofiscales, incluant la tarification volumétrique pour inciter à la consommation responsable de l’eau, mais uniquement pour les propriétaires non résidentiels. Il est vrai que la tarification de l’eau pour les industries, les commerces et les institutions (ICI) permettra de diversifier les sources de revenus pour la Ville de Montréal afin qu’elle investisse dans les infrastructures de l’eau. Cependant, au niveau résidentiel, l’écofiscalité en matière d’eau ne signifie pas nécessairement que les citoyens et les citoyennes vont changer leurs habitudes de consommation de cette ressource vitale. Nous vous expliquons dans notre mémoire pourquoi la tarification volumétrique de l’eau pour le secteur résidentiel est une mesure inefficace et inéquitable pour les citoyens et les citoyennes, alors qu’elle est efficace pour le secteur des ICI. Nous présentons aussi d’autres solutions pour diminuer le gaspillage de l’eau potable et nos recommandations sur l’écofiscalité en matière d’eau potable.

Vous pouvez lire notre mémoire ici.

Vous pouvez aussi voir la présentation orale de notre mémoire aux commissaires ci-dessous (à 1h37min).