Saint-Félix-de-Kingsey devient une Communauté bleue

Saint-Félix-de-Kingsey, le 9 décembre 2019 – Saint-Félix-de-Kingsey a reçu aujourd’hui la certification Communauté bleue de la part de l’organisme Eau Secours. Pour l’obtenir, la municipalité s’est engagée à reconnaître le droit humain à l’eau et aux services d’assainissement, à promouvoir la gestion publique de l’eau et à bannir la vente de bouteilles d’eau dans ses édifices municipaux et lors de ses événements. Après Amqui, Danville, Nicolet, Rivière-du-Loup, Montréal, l’Université McGill, Trois-Rivières, l’école secondaire Monseigneur A.-M. Parent, Richmond, la Commission scolaire de Montréal, Saint-François-de-Sales, Saint-Fulgence, Victoriaville, Plessisville, Roberval et Saint-Félix-de-Valois, Saint-Félix-de-Kingsey devient la première de la MRC Drummond et la dix-septième au Québec.

La remise de la certification a été réalisée par Madame Rebecca Pétrin, nouvelle directrice générale d’Eau Secours, en présence de la mairesse de Saint-Félix-de-Kingsey, Madame Thérèse Francoeur, de Madame Marylène Pronovost, initiatrice du projet dans sa municipalité, ainsi que de Madame Hélène Ménard, inspectrice en bâtiment et en environnement et Madame Josée Pelletier, directrice de bureau et attachée politique du député provincial Sébastien Schneeberger.

Pour Mme Thérèse Francoeur, « Avoir la certification de Communauté bleue est une étape de plus pour notre municipalité dans notre démarche de toujours en faire plus pour l’environnement dans lequel nous avons le privilège de vivre tout en profitant des richesses qui l’entourent ». L’adhésion à ce projet a été décidée par le Conseil municipal après une demande de Mme Marylène Pronovost, citoyenne engagée pour la protection de l’environnement et notamment de cette ressource précieuse qu’est l’eau. « J’ai toujours été impliquée dans la préservation de l’eau et de l’environnement. Pour moi, c’est une grande fierté que ma Municipalité devienne Communauté bleue » a dit Mme Pronovost.  

 « Dans chacun des projets de construction, de rénovation, de drainage ou d’aménagement de terrain que les citoyens ou entreprises nous présentent au service d’inspection, mentionne Hélène Ménard, inspectrice, il est toujours possible d’y ajouter un élément en lien avec la protection de leur eau, de notre eau.  Car ces changements demandés, si minimes soient-ils, ont très souvent un impact sur les propriétés voisines. » Mme Ménard ajoute : « En nommant ces impacts aux citoyens, ils réalisent la responsabilité qu’ils ont à l’échelle locale, près de chez eux, et non pas juste à l’échelle mondiale. »

Pour la directrice générale d’Eau Secours, « Nous sommes fière d’offrir un soutien aux citoyens qui ont de l’initiative et désir s’impliquer dans la gestion de l’eau publique et sommes très heureux de pouvoir travailler de concert avec des municipalités telles Saint-Félix-de-Kingsey à devenir Communauté Bleue. »

À propos du projet Communauté bleue

Le projet Communauté bleue est une initiative conjointe lancée en 2009 par le Blue Planet Project, le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) et le Conseil des Canadiens. Une Communauté bleue est une collectivité qui adopte un cadre communautaire afin de reconnaître l’eau comme un bien commun. Le projet est coordonné au Québec par l’organisme Eau Secours. La province regroupe maintenant à elle seule plus de 25% des Communautés bleues dans le monde.

À propos d’Eau Secours

Eau Secours, un organisme à but non lucratif fondé en 1997, a pour mission de promouvoir la protection et la gestion responsable de l’eau dans une perspective de santé environnementale, d’équité, d’accessibilité et de défense collective des droits de la population.