ACTUALITÉS

EauSecours!_RGB (2)

Communiqué conjoint: HARO SUR L’EAU DOUCE D’ANTICOSTI

La Coalition Eau Secours! et la Fondation Rivières déplorent vivement l’autorisation gouvernementale de prélever plus de 30 millions de litres d’eau des cours d’eau de l’île d’Anticosti pour satisfaire aux besoins de trois forages exploratoires d’hydrocarbures par fracturation hydraulique. Cette décision est ancrée dans l’absence de cohérence, d’information pertinente et d’acceptabilité sociale.

CouvertureCPDNCDE_2 (2)

Communiqué conjoint: Lancement de la nouvelle campagne Coule pas dans nos cours d’eau! de la Fondation Coule pas chez nous et ses partenaires

La Fondation Coule pas chez nous est extrêmement fière de s’associer à des partenaires aussi diversifiés, ayant à cœur la protection de nos cours d’eau collectifs. Le public peut participer à la campagne en se prenant en photo devant les cours d’eau qu’ils veulent protéger et afficher cette photo sur leur profil Facebook en y ajoutant le logo de la campagne.

EauSecours!_RGB_FB2

Communiqué: Énergie Est : une évaluation précipitée par un organisme en déficit de crédibilité

Selon les groupes citoyens et environnementaux, l’Office national de l’énergie (ONÉ) a manifesté son parti pris pour la réalisation du projet Énergie Est en déclarant aujourd’hui que la demande de TransCanada est « complète » et en démarrant le processus d’évaluation, alors que de nombreuses informations essentielles ne sont pas disponibles. Les groupes notent, entres autres, que la méthode de franchissement de la rivière des Outaouais est encore inconnue, que les analyses de risque de déversement pour les principales rivières du Québec n’ont toujours pas été réalisées et que la version française n’a toujours pas été consolidée et reconnue comme telle par l’ONÉ.

pipeline

Communiqué: Énergie Est : des groupes exigent la publication de la demande consolidée complète avant le début des audiences de l’ONÉ

Des groupes citoyens et environnementaux unissent leurs voix à celles ayant formellement demandé à l’Office national de l’énergie (ONÉ) de ne pas déclencher les audiences sur le projet d’oléoduc Énergie Est de TransCanada avant que l’entreprise ait déposé une étude d’impact complète, incluant l’étude de faisabilité de la traversée de la rivière des Outaouais, les analyses de risques pour les principales rivières et que la demande en français soit consolidée.