Lancement du premier Guide citoyen sur les impacts de l’industrie minière

Lancement du premier Guide citoyen sur les impacts de l’industrie minière

21 novembre 2023

Québec – Le 21 novembre 2023. Eau Secours, la Coalition Québec meilleure mine (QMM) et MiningWatch Canada (MWC) publient aujourd’hui le premier guide de vulgarisation traitant des impacts des projets miniers sur l’eau et visant à soutenir l’action citoyenne. Informer les citoyens sur leurs droits et les impacts miniers est une priorité alors que près de 60% des quelque 338 000 claims miniers actifs chevauchent entièrement ou en partie les lacs et rivières de la province du Québec. Rappelons également que ces derniers chiffres sont en augmentation constante dans le contexte de boom d’exploration minière actuel, avec près de 140 000 d’entre ces claims ayant été acquis dans les deux dernières années seulement, menaçant toujours davantage les réserves d’eau du territoire. Cette annonce intervient en plein Congrès Québec Mines+Énergie organisé par le ministère des Ressources naturelles et des Forêts au Centre des congrès de Québec. Deux représentants de la Coalition QMM remettront un exemplaire à la ministre des Ressources naturelles, Madame Maïté Blanchette Vézina, en après-midi dans le cadre d’une rencontre de suivi annuelle. Lors de cette rencontre, la Coalition QMM réaffirmera ses priorités en vue d’une réforme de la Loi sur les mines et insistera notamment sur l’importance de mettre en place un mécanisme de retrait des claims miniers efficace et rapide, chose qui n’existe toujours pas à ce jour. 

Le Guide citoyen 

En 50 pages, le Guide de vulgarisation technique et législatif en vue de soutenir l’action citoyenne concernant les impacts des projets miniers sur l’eau décrit les grandes étapes et principales activités liées au développement d’un projet minier au Québec. Il présente certains des impacts les plus importants de l’activité minière sur l’eau – tant en termes de contamination et de consommation d’eau, qu’en termes d’altération de la qualité des milieux naturels -, ainsi que les principales mesures d’atténuation envisageables afin de mitiger ces impacts. Dressant ensuite un portrait sommaire du cadre juridique encadrant ces activités et leurs impacts sur l’eau et les populations qui en dépendent, il conclut sur des propositions à l’intention des citoyennes et citoyens, comités, organismes, municipalités et communautés autochtones pour l’élaboration d’une mobilisation efficace.

Produit par Eau Secours avec le soutien de la Coalition QMM et de MWC, ce livre vise à outiller les populations du Québec à mieux cerner les principaux enjeux du développement de projets extractifs. Il accompagne les mobilisations citoyennes vers la revendication d’éléments concrets et appuyés sur des outils techniques et législatifs démocratisés et pertinents. Ce Guide citoyen saura ainsi encourager la participation citoyenne aux exercices de réflexion et à l’encadrement du secteur minier et sa publication intervient à un moment critique, alors que la province assiste actuellement au déploiement d’un important boom de claims miniers sur son territoire.

Traduit, illustré, imprimé et disponible gratuitement en ligne

Le Guide citoyen est disponible gratuitement en version française et anglaise sur les sites d’Eau Secours, de la Coalition QMM et de MWC. Plusieurs illustrations, tableaux, lignes du temps, graphiques, images et photos facilitent la compréhension des concepts. 

Les contributions financières du Western Mining Action Network (WMAN), du Regroupement Vigilance Mines Abitibi-Témiscamingue (Revimat) et de la Coalition québécoises des lacs incompatibles avec l’activité minière (Coalition QLAIM) permettront l’impression de plusieurs centaines de copies. Une centaine d’exemplaires ont déjà été produits en anglais et en français et seront distribués à faible coût sur le terrain aux quatre coins de la province. 

À ce jour, la liste des soutiens au Guide compte déjà une dizaine d’experts, de comités citoyens et d’organismes environnementaux.  

Rencontre avec la ministre des Ressources naturelles

En plus de présenter le Guide et de discuter des enjeux qu’il traite, la rencontre de la Coalition QMM avec la ministre Blanchette Vézina sera l’occasion d’aborder les éléments à mettre de l’avant pour une réforme ambitieuse du régime minier au Québec. La ministre a annoncé son intention de rouvrir la Loi sur les mines et la Coalition QMM entend revenir sur ses propositions et recommandations soumises en mai dernier durant la Consultation nationale sur l’encadrement minier. 

Citations : 

« Le Guide citoyen vise à outiller les populations qui, du jour au lendemain, voient leur eau, leur environnement et même leur santé menacés par l’industrie minière. Cet outil a le potentiel d’unir et de soutenir les communautés impactées par l’activité extractive du Québec, en en démocratisant les enjeux et en dressant une feuille de route détaillée pour l’élaboration de saines mobilisations citoyennes. », Rébecca Pétrin, directrice générale, Eau Secours

« Les citoyens sont les premiers remparts face à la destruction de l’environnement par l’industrie minière. Outiller les gens avec une recette gagnante pour eux et la nature est la meilleure recette pour une démocratie forte ancrée dans un territoire en santé », Rodrigue Turgeon, avocat, co-porte-parole de la Coalition Québec meilleure mine et coresponsable de MiningWatch Canada

« Dans le domaine minier, l’accès à une information claire et transparente est très complexe. Ce Guide citoyen cherche à alléger le fardeau que porte la mobilisation citoyenne. L’outil a le potentiel de mieux faire entendre les voix citoyennes en démocratisant les enjeux techniques et législatifs de cette industrie, et en offrant des pistes de réflexion et suggestions pour l’élaboration d’un mouvement citoyen efficace. », Marc Nantel, porte-parole, Regroupement Vigilance Mines Abitibi-Témiscamingue

« Ces dernières années, la forte poussée de l’activité minière s’est ajoutée à la longue liste des menaces avec lesquelles les associations de protection de lacs doivent composer. Pour ces groupes essentiellement formés de bénévoles, il n’y avait pas de document de référence pour comprendre et réagir à ce nouveau phénomène inquiétant. C’est exactement de ce type de guide que les associations-membres de la Coalition QLAIM avaient besoin », Louis St-Hilaire, porte-parole, Coalition QLAIM

« L’expérience des dernières années nous a appris que les citoyen.e.s informé.e.s et outillé.e.s peuvent faire la différence, mais qu’il est difficile de faire respecter notre santé et celle de l’environnement: c’est donc avec enthousiasme que nous saluons la publication de ce guide », Nicole Desgagnés, porte-parole, comité Arrêt des rejets et émissions toxiques de Rouyn-Noranda (ARET)

– 30 – 

Source : Coalition Québec meilleure mine

Références : 

Pour information:

Articles liés: 

Lettre au ministre Charette: Demande de ne pas émettre l’autorisation d’exploitation pour Stablex avant d’avoir les rapports d’inspection du ministère et de faire une révision publique de la gestion des matières dangereuses résiduelles au Québec.

Demande de ne pas émettre l’autorisation d’exploitation pour Stablex avant d’avoir les rapports d’inspection du ministère et de faire une révision publique de la gestion des matières dangereuses résiduelles au Québec.

Lire la suite »

Transition énergétique ou militaire ? La subvention par l’armée américaine d’un projet de mine de graphite près de Montréal provoque la colère de la société civile

Depuis des années, sans en faire la démonstration, Lomiko Metals fait la promotion de ce projet minier comme étant essentiel à la transition énergétique et à l’électrification des transports. L’investissement massif d’intérêts militaires étrangers avant même la réalisation des évaluations environnementales constitue aujourd’hui un retournement majeur pour la vocation du projet et un choc pour la population. 

Lire la suite »

Comments are closed.